De nombreux rites à la naissance d’un enfant existent au Tibet.

Certains me semblent importants et devraient être mis en place dans notre culture. Ils sont l’astrologie, la numérologie et l’étude du prénom.

Nous avons la chance inouïe d’avoir des outils qui nous permettent de mieux savoir, de nous aider à avancer dans nos vies et ces outils doivent être pris au sérieux.

Je suis souvent abasourdie lorsque j’apprends le choix des parents en ce qui concerne le prénom de leurs enfants et y voit là une méconnaissance totale et un non respect des forces de la vie.

La responsabilité des parents commence bien évidemment dès la procréation (et même avant) mais se doit d’être vigilante dès la naissance de l’enfant.

Il faut lui donner toutes les chances dès le départ et surtout se donner toutes les chances de bien l’accompagner.

Ses outils sont là pour ça.

 

Source: article publié le 27 novembre 2013 sur L’écolerie ©.