Nous ne sommes pas responsables de tout ce qui nous arrive mais nous sommes responsables de ce que nous en faisons.

 

Un retard de train, un conflit avec l’administration, un problème avec sa banque, un accrochage verbal avec son voisin, une dispute avec un de ses parents, une rupture sentimentale, notre enfant qui nous tape sur les nerfs …. Tout cela n’est pas vraiment amusant à vivre et peut même nous mettre dans des états émotionnels intenses mais tout est à sa place qu’on le veuille ou non.

Si nous vivons ces situations c’est que nous avons à en apprendre d’elles.

Un retard de train : nous apprenons la patience, à nous organiser autrement, ….

Un conflit avec l’administration : nous apprenons à ne plus craindre l’autorité quel qu’elle soit, à suivre les règles, ….

Un accrochage verbal avec son voisin : nous apprenons la différence, le lâcher prise, ….

Une dispute avec un de ses parents : nous apprenons à ne plus craindre l’abandon, à vivre l’autonomie émotionnelle, …

Nos enfants nous tapent sur les nerfs : alors là, palme spéciale à nos chères têtes blondes, ce sont nos meilleurs professeurs.

A nous de voir et de ressentir ce que nous avons à apprendre, à comprendre en toute sérénité, calmement. Tant que cela ne sera pas compris ni appris, nous revivrons la situation et de plus en plus difficilement, douloureusement.

Les autres sont de merveilleux garde-fous, ils nous montrent ce que nous ne devons pas faire et ils n’ont pas toujours le meilleur rôle…

le bon côté