Frédéric LenoirOn n’ose plus prendre un avion de peur qu’il ne s’écrase, on n’ose pas entrer dans une relation de peur d’être trahi ou abandonné, on n’ose pas postuler à un emploi de peur que notre candidature soit rejetée. Et au lieu de progresser, on reste paralysé dans notre vie professionnelle, affective et sociale.

Notre existence devient impossible si on n’a pas une minute de confiance. En soi, dans les autres, dans la Vie.

 

Extrait de Petit traité de vie intérieure de Frédéric Lenoir.