J’ai écrit dans des articles qu’avant même de connaître certaines pédagogies, certaines philosophies, je les avais intuitivement appliquées, mises en pratique et à l’instar du Bourgeois Gentilhomme je m’exclamais régulièrement « Alors je faisais de la prose sans le savoir ! ».

Les professeurs de Monsieur Jourdain se moquaient de lui avec dédain voire snobisme, estimant qu’un lourdeau tel que lui ne pouvait faire preuve d’intelligence, de connaissance et lui donnaient à croire, en échange de monnaies trébuchantes, qu’il s’élevait à une condition supérieure.

Je ne suis pas la seule à mettre en pratique instinctivement des connaissances, des philosophies, des aptitudes manuelles, créatives,… Nous sommes nombreux dans ce cas-là, et n’avons pas besoin de diplômes, d’être passés par des écoles spécialisées pour agir, créer.

Dans mon article, Montessorienne sans le savoir, je raconte qu’à 24 ans j’organisais instinctivement et intuitivement l’accueil de Fils Aîné et découvrait 25 ans après qu’une pédopsychiatre du début du 20ème siècle en avait fait une pédagogie. Dans mon article Règles de vie, j’expose ce que j’appelle la règle des 5 que j’avais élaborée dans mon foyer 20 ans avant d’avoir lu les Accords Toltèques. Il y a bien d’autres connaissances que j’ai intuitivement, instinctivement et ce depuis que je suis née.

Cette vie que nous vivons là et maintenant, que vous vivez là et maintenant, n’est pas votre unique et seule vie. Vous avez tous connu d’autres expériences humaines, ce que les toutes les Églises appellent la réincarnation. Vous êtes donc riches de connaissances, d’enseignements.

Le comprendre, le réapprendre, vous permettra de vous élever, d’avancer autrement et surtout bien plus vite. Vous prendrez alors conscience que vivre l’Amour, le Bonheur, en toute conscience est déjà là en vous. Vous avez juste besoin de vous rappeler…

Les connaissances sont déjà toutes en nous. Avoir des règles de vie, d’hygiène simples et remplies de bon sens, vous aideront grandement à vous rappeler.