De tout temps, la Nature, à travers ses fruits, fleurs et plantes, a été notre alliée.

Dans le Pacifique, comme partout ailleurs, certaines plantes, fruits sont plus utilisés que d’autres.

Au palmarès de ces plantes, vous trouverez la crème de papaye extraordinaire anti-septique que tout bon australien se doit d’avoir dans sa pharmacie : c’est la crème des petits bobos.

A Tahiti, le célèbre Monoï est connu de tous aujourd’hui. Mais saviez-vous qu’en plus d’être un véritable soin pour la peau et les cheveux, les tahitiens s’en servent également en huile de massage sur les tempes pour soulager les maux de tête mais aussi pour se libérer des pensées négatives (massage sur le crâne) et même pour protéger les nouveau-nés ?

En Nouvelle-Calédonie, l’huile essentielle de Niaouli, très utilisée pour ses propriétés anti-infectieuse, expectorante, remplace l’eucalyptus. D’autres vertus lui ont été attribuées dont celle de favoriser la repousse des cheveux et les mamans l’utilisent en tant que répulsif pour les poux.

Moins célèbre, mais très connue des îles du Pacifique, l’huile de Tamanu, a été très longtemps utilisée dans le traitement de la lèpre. Ses bienfaits cutanés ne sont désormais plus à prouver. Exceptionnel dans le traitement de l’acné !

 

Claudia Rizet-Blancher
https://claudiarizetblancherblog.wordpress.com/