article partenaire

 

La gamelle est une spécificité néo-calédonienne qui existe ici depuis l’avant-guerre, et qui s’est développée dans les années 50, dérivée de la tradition de distribution de repas aux ouvriers des mines de nickel.

Vous devez savoir que tout bon calédonien prend la gamelle.

Mais kézaco ?

En fait, il s’agit d’un service de livraison de repas complet (entrée, plat, dessert) au travail ou à domicile que vous choisissez toutes les semaines, à l’avance. Cela n’a rien à voir avec un service de traiteur et se rapproche plus de la cuisine de « bistrot » ou de « cantine », suivant le fournisseur.

Quelle étrangeté ? me direz-vous si vous vivez en France, en Suisse ou au Canada, par exemple. Sachez qu’ici c’est une véritable institution et qu’elle n’est pas réservée aux paresseux ou aux mauvais cuisiniers.

Elle est particulièrement prisée pour 2 raisons majeures :

  • Le coût de la vie : cuisiner des repas complets aux prix défiants toute concurrence pratiqués par les fournisseurs de gamelle est quasi impossible,
  • Le temps de la pause déjeuner n’est souvent que de ¾ d’heure grand maximum. Nouméa étant une ville très étalée, on passe hélas beaucoup de temps dans les embouteillages (Un peu comme à Tahiti pour ceux qui connaissent).

Depuis mon enfance, j’ai dû tester tous les services de gamelle de la place. Mais depuis maintenant 4 ans, j’ai trouvé gamelle à ma table (J’allais pas écrire « à mon pied » quand même…) : l’Assiette Filante.

C’est complet, c’est copieux, c’est de la véritable cuisine de bistrot, les desserts sont absolument divins, leur menu végétarien excellent et puis, malgré leur emploi du temps chargé, le patron et le personnel sont toujours présents pour rire à mes bêtises, ce qui ne gâche pas mon plaisir…

 

http://www.assiettefilante.com/
https://www.facebook.com/LAssiette-Filante-1688642194746367/