« Pourquoi mon enfant mord ? Comment dois-je corriger cette habitude ? »

Voilà une question que se posent de nombreux jeunes parents. Il ne s’agit pas d’une question anodine, ni d’un geste anodin. De la réponse à cette question découlera le sens que ces jeunes parents donneront aux valeurs éducatives qu’ils transmettront, et également le sens de la relation qu’ils créeront avec leur enfant.

Si l’enfant mord c’est qu’on l’a déjà mordu, qu’un adulte l’a mordillé en lui faisant croire qu’il s’agissait d’un geste d’amour. L’enfant répète alors ce qui est pour lui un geste d’amour. Quel adulte, en toute inconscience, n’a pas mordillé un enfant en lui disant : « Je t’adore, ces belles cuisses me donnent envie de les croquer » et de joindre le geste à la parole ?

Vous ne voulez pas qu’un enfant morde, ne le mordez pas, même par soi-disant amour. Un enfant croit que tous les gestes, toutes les attentions sont des gestes et des attentions d’amour, parce qu’un être humain lorsqu’il naît est Amour. Sachez qu’un enfant battu est persuadé que les coups sont des gestes d’amour et les réclame même inconsciemment, sachez qu’un enfant répète sans cesse les mêmes « bêtises » parce qu’il n’y a que dans ces moments-là que ses parents s’occupent de lui. C’est donc un geste d’amour pour lui.

Il arrive que des enfants naissent en ayant des attitudes, des gestes brusques, instinctifs même, comme se mettre en colère, frapper, etc… Il est de la responsabilité des parents de redresser la barre, d’apprendre, dans l’amour, la douceur et la compréhension, en toute conscience, à leurs enfants à ne pas avoir ces gestes.

Il est également de la responsabilité des parents de montrer le bon exemple à leurs enfants, de les élever dans la simplicité, sans ambition matérielle, de leur apprendre surtout l’amour dans un foyer harmonieux.

Vous voyez, cette question n’est pas si anodine que cela…

 

Claudia Rizet-Blancher
https://lesateliersdescarnets.wordpress.com/