Définition association : l’association est une convention entre deux ou plusieurs personnes par laquelle celles-ci mettent en commun leurs connaissances ou leurs activités. Le but de ce contrat ne doit pas résider dans le partage de bénéfices entre les parties. La liberté d’association est un principe fondamental reconnu par les lois de la République. Elle garantit pour toute personne le droit de créer et d’adhérer ou non à une association. Ce droit a été instauré par la loi du 1er juillet 1901 dite « loi 1901 ».

Aujourd’hui les associations poussent comme des champignons, alors même que le gouvernement français veut en finir avec le bénévolat… Beaucoup de personnes veulent être président d’une association de nos jours ! Si, si ça fait chic sur un CV ! Ça pousse comme les coachs de vie ! Et qui n’a pas vécu de mauvaises expériences d’associations très connues au niveau international, pour y avoir travaillé ou pour en avoir eu besoin…

En dehors de cela, et du fait qu’il apparaît clairement que juridiquement il est plus simple de créer son association que sa société, je vois autre chose dans cette pléthore d’associations.

Les associations sont de bonnes idées. Outre le fait qu’elles ont de mettre en commun les activités, les connaissances, les savoir-faire mais aussi les bonnes volontés de plusieurs personnes, elles ont très souvent un caractère solidaire à ne surtout pas négliger. Elles sont aujourd’hui caractéristiques de cette volonté d’humains de faire mieux et autrement, de donner un autre sens au travail, une autre valeur.

Les plus belles histoires d’associations que la France ait connu ces dernières années sont Les Restos du Coeur et Emmaüs. Je n’ai pas connu le temps de la création d’Emmaüs mais j’entends encore mes grands-parents parler avec respect et admiration du travail de l’Abbé Pierre. Par contre, j’étais là lorsque les Restos du Coeur ont été créées. Et même si j’étais souvent choquée par les mots de Coluche, j’ai pleuré de joie et de reconnaissance.

Les associations loi 1901, comme tout groupement de personnes désirant aider, soutenir d’autres personnes sont plus que louables. Ce sont très souvent de bonnes intentions, de belles idées qui sont derrière chaque création. Ce sont souvent aussi des heures de travail sans rémunération, bénévolement qui sont fournies.

Les associations sont constituées d’humains avec des egos plus ou moins bien nourris certes. Comme dans les églises, les entreprises, les familles, les écoles, etc… Créer une association, en être membre ne veut pas dire que nous sommes des Saints… Comme dit Mère Thérésa, si nous souhaitons promouvoir la paix dans le monde, donc l’Amour, rentrons chez nous et aimons notre famille. Commençons par là.

Je crois en l’utilité des associations.

Comme une mauvaise rencontre ne définit pas toutes les autres, à l’instar du Petit Prince de Saint Exupéry, je vous dirais

C’est une folie de haïr toutes les roses parce qu’une épine vous a piqué.

Une mauvais rencontre, un mauvais jour ne devrait pas vous faire douter des associations. Elles sont une des plus merveilleuses écoles de la Vie. Et même si tout n’est pas parfait, même si les personnes qui constituent, travaillent pour une association ne sont pas toutes parfaites, elles ont le mérite d’être et d’exister.

Et puis après tout, qui est parfait en ce bas monde ?

Claudia Rizet-Blancher
https://claudiarizetblancherblog.wordpress.com/