La fête des mères est l’occasion de célébrer les mamans, une jolie tradition. Peu importe d’où elle vient, comment et par qui elle a été créée, cela fait partie de ces doux moments notés sur des calendriers pour tous ceux qui ont besoin de pense-bêtes.

A partir de cette année, j’ai envie de célébrer moi-même le fait d’être mère, de célébrer les 2 âmes qui m’ont donnée cette joie, cette fierté d’être mère. Parce qu’il me faut rappeler combien je chéris mes enfants, combien je suis reconnaissante de les avoir accueillis dans ma vie. Comme je célèbre à chaque anniversaire de fils aîné le jour où je suis devenue mère, comme je célèbre à chaque anniversaire de Loulou le jour où Monsieur Mari est devenu père, je souhaite maintenant célébrer moi-même cette journée, la célébrer en leur honneur.

Alors à vous, mes fils, je dédie ces paroles tirées d’une des plus belles chansons de la variété française :

Sur les coteaux en pentes
Les vallons amoureux
Un rayon de soleil
Est passé sur nous trois
J’attendais de ce ciel
Qu’il me fasse juste un signe
Et je vois mon château
Sortir du cœur des vignes

Après autant d’amour
La saison des vendanges
On récolte le fruit
Le meilleur des mélanges
Les bouches sont rondes et pleines
Et les nez si discrets
Quel prénom allais-je bien pouvoir vous donner?

Je ne sais pas de quoi
Nos histoires seront faites
Mais je me sens portée
Un jour est une fête
Quelques notes légères
Les regards qui caressent
Et je gagne en amour comme en gagne en noblesse

Vous êtes mes millésimes
Mes plus belles années
Pour ce bonheur en prime
Que vous m’avez donné
Je suis à jamais votre terre
C’est ça être mère…

 

Maman