Si nous pouvons aider les autres, alors il faut le faire ; si nous ne pouvons pas aider les autres, alors il faut au moins nous retenir de leur faire du tort.

 

Mettre en place une éthique de vie, c’est décider de réfléchir sur les comportements que nous souhaiterions adopter pour rendre le monde humainement habitable, de faire une recherche d’idéal de société et de conduite de notre propre existence.

Notre intérêt personnel est devenu pour le coup notre intérêt pour autrui. Parce qu’il s’agit bien de cela à la base lorsqu’on décide de mettre en place son éthique de vie.

Et si la meilleure piste, façon de faire était de suivre le précepte « Ne fais pas à autrui, ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse » ?

 

Claudia Rizet-Blancher
https://lesateliersdescarnets.wordpress.com/