C’est ainsi qu’Allan Kardec définissait le processus de la vie.

Nombreux sont ceux qui cherchent leur mission de vie, leur chemin de vie, essaie de trouver même leur vocation. La demande est importante et l’offre proposée disproportionnée, énorme.

La vie, son processus, est pourtant bien plus simple et beaucoup moins glamour : nous sommes ici pour progresser, progresser dans nos attitudes, nos habiletés, nos émotions, pour vivre et nous laisser guider par l’Amour. Pas de feu d’artifice, pas de don particulier, pas de mission messianique ni pour nous ni pour nos enfants. L’Humain évolue au niveau de sa conscience, va de prise de conscience en prise de conscience, développe son discernement, oui. C’est aussi simple et c’est tant mieux.

Et si nous apprenions alors à vivre simplement, humblement, faisions de la Bonté notre religion et de l’Amour notre guide…

 

Claudia Rizet-Blancher