Laissons nos fils pleurer lorsqu’ils tombent et consolons-les, aidons nos filles à se relever lorsqu’elles tombent sans les plaindre exagérément.

Il est important, à l’instar d’Emma Watson et de Louise Michel, de faire remarquer qu’il n’y aura égalité des femmes et des hommes que si les deux parties sont d’abord reconnues comme étant égales avant d’être différenciées. Et quoi de mieux que de commencer dans l’accueil des émotions, des expériences de la petite enfance.

 

Claudia Rizet-Blancher