Ma mère m’a souvent dit cette phrase lorsqu’enfant puis adolescente, je proclamais avec certitude et même arrogance « Moi, jamais je ne ferais comme cela quand je serais grande » : « Ne dis pas fontaine je ne boirais pas de ton eau… ».

Lorsque nous sommes enfants, nous proclamons parfois avec aplomb que nous ne ferons pas comme nos parents, puis nous décrétons que nous n’élèverons pas nos enfants comme certains, que nous ne conduirons pas notre mariage ainsi, etc… Puis nous avançons dans la vie et malgré nos bonnes résolutions, malgré le fait que nous continuons à proclamer haut et fort que nous ne ferons jamais comme eux ou d’autres, sans nous en rendre compte nous finissons par faire les mêmes erreurs, les mêmes expériences… Nous faisons l’expérience de notre propre vanité.

En fait, nous avons le choix : soit nous choisissons d’apprendre, de découvrir d’autres manières de faire plutôt que de juger et nous essayons de les mettre en pratique, en se servant, en s’appuyant sur ce que nos parents, nos anciens ont déjà expérimentés ; soit nous proclamons « Fontaine je ne boirais pas de ton eau » et la Vie nous fera alors vivre les mêmes expériences que nos parents, nos anciens pour que nous puissions comprendre ce qu’ils ont effectivement vécus.

Au final, nous arriverons au même résultat : « améliorer » mais nous l’aurons vécu différemment. Quel choix allez-vous faire ?

 

Claudia Rizet-Blancher