Grâce aux nouvelles technologies, beaucoup de rêves peuvent enfin se réaliser même celui d’étudier à Harvard en vivant dans un coin perdu, de créer son magazine, d’apprendre n’importe quelles langues, de créer ses propres émissions de télé, d’avoir des clients aux 4 coins du monde sans bouger de chez soi, trouver des personnes prêtes à vous aider dans la création de vos projets, etc…

Un de mes rêves était d’écrire. J’ai commencé à le faire sur le net en 2010 avec La Journée de Mademoiselle à Castres et Thank you so much, puis La Journée de Mademoiselle à Brisbane et L’écolerie ; il y a deux ans Les Carnets de Mademoiselle sont nés. L’évolution de mon écriture s’est fait au gré de mes voyages, de ma vie, de mes envies, de mes rencontres et c’est ce qui se passe en ce moment puisque certains d’entre vous auront remarqué que le ton de mon écriture a sensiblement changé.

Aujourd’hui, j’ai envie d’aller plus loin, d’en faire plus et grâce à certaines rencontres que j’ai faites notamment avec Les Carnets, je sais que je peux le faire. Je me sens bien plus sûre de moi, de mes capacités.

Aujourd’hui, j’ai envie de plus, de mieux pour Les Carnets, de continuer l’histoire autrement et j’espère que vous aurez toujours autant envie d’en faire partie, car je sais que certains d’entre vous me lisent depuis maintenant 6 ans. Pour cela un grand merci ! Prêt pour la suite de l’aventure ?

Pluton a réussi son travail en ce qui me concerne, dirait-on….

 

Claudia Rizet-Blancher.