Lorsqu’un enfant ne tient pas en place, il est catalogué excité, agité, instable parfois même hyperactif, ayant des troubles du comportement.

Avant d’en arriver là, d’abord se dire que tout comme les adultes, les enfants se lèvent du pied gauche, sont fatigués, ont des préoccupations, certes de leur âge mais importantes à leurs yeux.

Ensuite, faire un bilan au sujet de son régime alimentaire. Aujourd’hui, tout le monde le sait, les organisations internationales donnent l’alerte : les enfants ingèrent trop de sucres. S’il a pris au petit déjeuner un verre de jus industriel + 1 tartine de chocolat + 1 bol de céréales, votre enfant a déjà mangé l’équivalent de 20 morceaux de sucre ! Il peut sauter au plafond votre Loulou !!! Si en plus, il mange des pâtes, boit 2 verres de soda, des biscuits et des bonbons dans la journée, vous pouvez doubler sa ration de sucres. Ne vous étonnez pas que le soir il n’ait pas sommeil…

Le sucre éliminé, ses émotions reconnues, si malgré tout cela votre enfant est encore agité, anxieux (N’oubliez pas que les enfants sont des éponges émotionnelles), vous pouvez déposer 2 gouttes d’huiles essentielles de lavande sur le col de son tricot. Effet garanti, vous verrez votre Loulou s’apaiser en douceur. Les fleurs de Bach pour enfant sont également un bon soutien pour eux.

Il existe aussi des petits exercices physiques tout doux qui l’accompagneront à retrouver son calme : le laisser mettre ses jambes en l’air, le faire respirer tout doucement avec son ventre, lui passer de l’eau fraîche au creux des bras et sur le visage.

 

Claudia Rizet-Blancher