La vie c’est comme un voyage en avion.

Il y a la classe éco, la classe éco premium (quoique cette classe tend à disparaître, nous y reviendrons), la classe business, la première classe.

Beaucoup d’entre nous commençons notre voyage en classe éco. Le chemin pour accéder à la classe affaires n’est pas très compliqué et demande seulement de la discipline et de l’enthousiasme.

Certains choisissent d’aller en classe éco premium prétextant que cela leur suffit, que le chemin à parcourir pour accéder à la classe affaires leur paraît moins long ainsi. A peine plus confortable que la classe éco et beaucoup plus chère. Hélas, cette classe tend à disparaître et les compagnies les ferment souvent sans prévenir. Retour à la classe éco, de plus en plus inconfortable car il y a de plus en plus de monde.

En un laps de temps très court, il est facile d’accéder à la classe affaires. Tout est y confortable, agréable, un vrai lieu de repos et c’est ce qu’est la classe affaires, un lieu de repos avant de passer en première classe. Certains décrètent qu’ils ont laissé des affaires en classe éco et qu’ils doivent impérativement aller les récupérer. Or, lorsqu’on passe en classe affaires, pas besoin de prendre quoique ce soit avec soi. Ils promettent de revenir vite en classe business et c’est effectivement ce qu’ils font. Puis, ils retournent en classe éco encore une fois et encore une fois. Jusqu’au jour, où ils y restent car nombre de leurs connaissances, de leurs  proches y sont. Et ils voyagent alors de façon très inconfortable car ils n’ont plus de siège en classe éco. Leur siège est en classe affaires.

Plusieurs fois, une hôtesse, un steward sont venus les chercher leur rappelant que leur siège était en classe affaires. Ils répondent généralement qu’ils ont encore des affaires à trier, qu’ils veulent être sûrs d’eux avant de quitter définitivement la classe éco. Plus l’équipage vient les chercher, plus les autres passagers de la classe éco leurs font remarquer que s’ils devaient être en classe affaires ça ce saurait, que ceux qui voyagent en classe affaires sont souvent des gens malhonnêtes ayant gagné leur billet sur le dos de ceux qui voyagent en classe éco, qu’il est stupide de venir en classe éco vu tout le confort de la classe affaires, etc…

Certains, Dieu merci, réagissent et retournent en classe affaires.

Ils vont pouvoir enfin continuer leur voyage et rapidement accéder à la première classe. Et c’est tant mieux…

 

Claudia Rizet-Blancher