La valeur n’attend pas le nombre des années

La valeur n’attend pas le nombre des années

En l’occurrence, ce nouveau paradigme dont je ne cesse de vous parler repose principalement sur l’auto-suffisance, un retour à la Terre, à la Nature dans tout le respect qu’on leur doit, un refus de participer à la surconsommation donc au gaspillage et à la pollution, la recherche de solutions économiques plus simples, de circuits économiques plus courts, une vraie prise de responsabilité individuelle dans la société, une éducation tournée vers les apprentissages autonomes, une volonté de communiquer de façon bienveillante, une autre façon de travailler, l’esprit d’entreprendre, … En fait, le nouveau paradigme, auquel beaucoup de personnes aujourd’hui croient et aspirent,  n’est plus une utopie puisqu’il est dans les mentalités de nos plus jeunes concitoyens.

J’en ai encore pour preuve ce projet de construction de Tiny House lancé par Lars Herbillon. Il maîtrise tout dans ce projet : la volonté de créer un habitat sobre et écologique, le choix de l’autonomie, la communication, la partie économique en s’appuyant sur les crowfunding, etc.. et surtout il a délibérément choisi que son rêve s’inscrive dans son projet professionnel. Lars n’a que 17 ans… On dit souvent qu’à 17 ans, l’être humain, bien guidé, bien accompagné, doit être « fini », prêt à vivre sa vie d’adulte. Ce jeune homme est définitivement sur son chemin.

Vous souhaitez savoir où en est le monde ? Regardez vos enfants, écoutes-les. Et puis attendez-vous d’ici quelques années à découvrir dans les pages des Carnets le projet de création de télé privée de Loulou 😉 Il y travaille déjà en plus

Pour en savoir plus sur le projet professionnel de Lars et pourquoi pas lui donner un coup de pouce (N’ayons pas peur d’investir dans la nouvelle génération, bien au contraire) :