MON CRI DU COEUR DESESPERE !!!!!! Croyez-moi cela me coûte de le faire, mais aujourd’hui, je n’ai plus le choix, pour le bien d’Orianne. Orianne a besoin de toute URGENCE d’un véhicule aménagé pour son fauteuil roulant. Je vis seule et assume à moi seule les frais du handicap de ma fille. Je ne supporte plus les pleurs d’Orianne le week-end qui nous fait comprendre qu’elle aimerait sortir de la maison comme avant, aller se balader, faire les magasins enfin refaire des sorties en famille. Comment lui faire comprendre que la voiture de maman n’est plus adaptée pour elle ? Comment lui faire comprendre que je ne peux pas financer les 34 000 € toute seule ? Comment lui faire comprendre que nous n’avons droit à aucune aide, de quelque manière qu’il soit ? Mon cœur de maman est anéanti et pleure chaque jour. J’ai créé une cagnotte sur LEETCHI, mais j’ai l’impression que personne ne comprend la détresse et l’impuissance dans laquelle nous sommes avec mes enfants, l’impuissance devant la souffrance moral dans laquelle nous obligeons Orianne à vivre. C’est déchirant… C’est pour cela que j’en appelle à votre aide par l’intermédiaire de vos dons sur la cagnotte de LEETCHI . Vous pouvez nous aider à partir de n’importe quel montant, même 1€ si vous le pouvez. Nous vous en serons à jamais reconnaissants pour Orianne. Vous pouvez partager mon cri du cœur à vos amis. Je sais qu’en France il y a encore des personnes qui ont un cœur énorme. Vous avez juste à cliquer sur le lien ci-dessous pour arriver sur la cagnotte et faire le don que vous souhaitez. Je vous assure que les paiements sont sécurisés. Merci à tous ceux qui veulent bien nous aider, mes amis, les amis des amis, les amis des amis de leur amis etc . Merci, merci, merci. Nathalie la maman d’Orianne.

Qu’est-ce que vous pourrez faire pour les autres ?

Que ce soit à la télévision, dans les réseaux sociaux ou sur internet, on entend souvent dire que des personnes, en particulier les enfants, ont besoin qu’on les aide financièrement pour pouvoir continuer à vivre, pour leur opération ou pour un quelconque besoin pour lui permettre de vivre dans les meilleures conditions. Parfois, on ferme les yeux face à ces problèmes. Mais pourquoi donc ? Pourquoi ne donnons-nous pas, même 1 euro ? Bien évidemment, cela aura un impact positif sur l’enfant qui en a grand besoin.

Donner pour sauver la vie d’un enfant

Des parents qui réclament de l’aide tous les jours, car son enfant est malade, doit être opéré ou a besoin d’un soin particulier pour que leur enfant puisse vivre dans les meilleures conditions, on en trouve un peu partout. Le seul problème, c’est que les personnes qui leur offrent leur argent sont de moins en moins nombreuses. La plupart du temps, on pense que notre offre est inutile, car cela n’est que 1 euro. Il est également fort probable que l’on pense que nous ne pouvons pas changer la situation, car nous ne sommes pas des professionnels de la santé. Aujourd’hui, oublions ces fausses idées qui nous tracassent et qui nous empêchent de faire du bien à notre société et à notre entourage. En effet, il est fort probable que pour une raison ou une autre, nous ne pouvons donner que 1 euro. Mais est-ce que vous avez pensé que si tout le monde agissait comme vous, la somme dont une personne a besoin pour pouvoir continuer à vivre dans les meilleures conditions sera complète ? Eh oui ! Une fois rassemblé, ce « 1 euro » peut devenir une vraie somme. De ce fait, même si vous ne pouvez offrir que 1 euro, offrez-le, car derrière ces magazines, derrière la télévision, derrière l’écran d’un ordinateur, derrière ces affiches qui se trouvent partout, il y a une mère qui verse toutes les larmes de son corps, il y a une mère désespérée et angoissée, puisque son enfant lui réclame une vie normale et saine, alors qu’elle n’a pas les moyens. Du coup, elle ne peut rien faire.

Inciter les autres

Êtes-vous convaincus que n’offrir que 1 euro par personne peut avoir une conséquence positive chez un enfant nécessitant de l’aide ? De ce fait, incitez votre famille, votre amie, vos collègues ainsi que vos voisins à en faire pareil. En effet, si l’on s’y met tous ensemble, la collecte de fonds sera une vraie réussite. Cependant, aujourd’hui, pour sauver ces gens et ces personnes qui ont besoin de nous, il suffit de consulter les réseaux sociaux comme Facebook. Certains parents lancent une vraie collecte de fonds sur les sites dédiés, mais tout dépend de chaque personne. Dans tous les cas, l’important, c’est donner, donner et encore donner. Prenons le cas d’Orianne, la petite fille prématurée à laquelle sa mère réclamait de l’argent pour la sauver. Si nous rassemblons nos forces pour l’aider, il est certain qu’elle va en ressortir. Alors, pourquoi ne pas agir ?