En Russie, on dit que les parents qui accueillent au sein de leur famille des enfants handicapés, souffrants ont été choisis pour leur capacité à leur apprendre à sourire à la vie. Orianne est née le 10 décembre 2007 à Pau. C’est une grande prématurée comme disent les médecins. Sa maman n’en était qu’à sa 27ème semaine de grossesse.

L’importance de donner quelques centimes à ceux qui en ont le plus besoin

Que ce soit à la télévision, sur les réseaux sociaux ou sur les affiches dans notre quartier, on rencontre une infinité de personnes qui demandent notre aide, financièrement. Les raisons varient bien évidemment d’une personne à une autre. Cela peut être un adulte qui a besoin d’être opéré en toute urgence, une personne qui ne peut pas être soignée dans son pays et doit être évacué en toute urgence à l’étranger, ou dans la plupart du temps, un enfant qui requiert un soin particulier pour vivre. C’est surtout ce dernier cas qui est le plus souvent rencontré et qui nous touche le plus le cœur. En effet, quelle personne ne sera pas triste devant un enfant malade, qui ne grandit pas comme tous les autres, et qui n’a pas la même capacité que les autres enfants ? De ce fait, serrons le poing et aidons ces enfants, ces adultes et toutes ces personnes qui ont besoin de nous. Après tout, cela ne procure que des bienfaits.

L’importance de l’aide que l’on apporte à notre entourage

Aujourd’hui, plus d’une personne demande de l’aide sur les réseaux sociaux et à la télévision. Si certaines personnes précisent de manière très claire la raison de la demande, d’autres annoncent juste qu’elles ont besoin d’argent pour le financement de l’opération de leur mère ou encore pour la rééducation de leur enfant.

Dans tous les cas, pourquoi ne pas verser une somme, même s’il s’agit de 1 euro ? Certes, cela n’aura pas de conséquence grave sur notre portefeuille, mais pour ceux qui en ont besoin, cela est un don merveilleux. Tout simplement parce que si plusieurs personnes donnent 1 euro, l’opération de leur mère ou encore la rééducation de son enfant sera un véritable succès.

Ainsi, si nous avons la possibilité, si nous avons les moyens et si nous avons le temps, pourquoi ne pas verser un sou à ces groupes et associations comme « L’atelier de rêve » qui collecte de l’argent pour permettre à la petite Orianne de continuer à vivre dans les meilleures conditions, malgré son cas ?

Cependant, aujourd’hui, nombreux sont également les groupes qui collectent des fonds à partir de la vente d’un article. Par exemple, si vous achetez une fleur, 10 % des ventes iront à une association.

Sans oublier la prière

Bien évidemment, offrir notre aide et notre soutien à ceux qui en ont le plus besoin ne signifie pas tout simplement que nous allons les aider financièrement. Certes, l’argent que nous versons vaut de l’or, mais il est également important de penser au côté spirituel.

En d’autres termes, il faut consacrer du temps pour prier pour eux. En effet, la foi peut déplacer une montagne. Et si l’on s’y met tous à demander Dieu pour que sa grâce soigne les malades, il est certain que ces derniers s’en sortiront.

Cela dit, dans tous les cas, offrez votre maximum pour aider les autres, que ce soit à l’aide de l’argent, des vêtements, des jouets, des objets, et surtout à l’aide de votre prière.