Vous êtes nombreux à me dire manquer de confiance en vous et ne pas avoir confiance. Je me souviens de cette dame d’une soixantaine d’années qui en séance de sophrologie, alors que je la guidais à l’aide de ma voix et que je prononçais le mot confiance, ouvrit les yeux et me dit : « Mais Jenny, c’est quoi la confiance ? » Elle n’entendait pas un seul mot de la définition, elle ne comprenait pas du tout comment les autres humains pouvaient avoir confiance en eux et surtout en d’autres humains !

Oh combien je pouvais la comprendre, oh combien !

J’ai donc cherché comme à mon habitude la définition du mot confiance sur le site internet : www.le-dictionnaire.com :

  • définition : fait de croire fortement, impression de sécurité envers une personne à qui l’on se remet, vote d’approbation de l’assemblée envers le gouvernement
  • expression : la confiance règne ! Antiphrase indiquant que le soupçon est roi

Heu… Comment vous dire, avec un tel début de croyance ancrée au plus profond de la société, la confiance tend vers la méfiance.

Évidemment, la vie devient plus facile lorsqu’on trouve la confiance en soi : cela donne de l’énergie afin de rebondir face à chaque évènement de la vie !

Pour acquérir confiance en vous, certains coachs vous proposeront de lister des choses et de créer tout un programme qui peut fonctionner avec certains. Mais pour acquérir cette confiance, il est nécessaire de faire appel à plusieurs aspects : le mental, l’émotionnel et le spirituel car ils influencent nos réactions face aux autres !

Vous qui lisez ces lignes, je ne vous connais pas ! Comment nourrissez-vous votre image personnelle ? Reconnaissez-vous que vous êtes un être précieux ? Ou en doutez-vous ?

Prenez un moment, là maintenant dans la position dans laquelle vous êtes, vous pouvez décroisez les jambes et les bras, fermez les yeux et concentrez-vous sur votre respiration, l’air qui entre et qui sort de votre corps, puis portez votre attention au niveau de votre cœur !

Reconnaissez-vous que vous êtes un être  talentueux et méritant ? Acceptez-vous vos faiblesses autant que vos forces ? Acceptez-vous vos échecs comme une expérience ou jugez vos erreurs ? Quelles sont vos capacités, et les utilisez-vous ? Ou bien avez-vous tellement peur d’échouer que vous ne faites même pas l’effort d’essayer !?

Eh oui ! Plus vous allez freiner vos ambitions, plus vous entretiendrez le manque de confiance en vous !

La confiance en soi n’est pas un sentiment de supériorité. J’ai mis des années à déceler cette extravagance chez certain et à les envier d’avoir autant confiance en eux. Un jour, j’ai compris que mon observation était erronée ! Mais je ne savais toujours pas comment acquérir cette confiance en moi.

J’ai alors expérimenté et le déclic s’est fait lorsqu’une personne en qui je croyais avoir confiance m’a démontrée que tout en moi transpirait que je ne lui faisais pas confiance. Là j’ai réalisé à quel point je m’étais leurrée et j’étais perdue !

Ma mère, pendant des années, m’a dit qu’il fallait que je n’aie confiance en personne ! C’était pour mon bien et pour me protéger, dans un acte d’amour qu’elle m’avait inculquée cette croyance mais ainsi je ne me faisais même pas confiance et je ne rayonnais pas la confiance autour de moi ! Et c’est à force de tomber à terre (mon expérience en tant que vigneronne m’a permis de connecter ce sentiment tellement de fois !) que j’ai bien compris que je pouvais et que je devais avoir confiance en la Terre, car elle avait toujours était là pour moi, jamais elle ne s’était dérobée sous mes pieds.

Avoir confiance en soi, c’est prendre sa vie en main, se connaître, savoir ses limites et ses capacités, avoir la foi en soi.

Cela génère une grande activation et une merveilleuse motivation pour se lever le matin, se mettre à créer sa vie. Votre enthousiasme aura un effet positif sur votre entourage, vous attirerez ainsi des gens en qui vous aurez confiance sans vous poser de questions. Vous avancerez dans la vie avec le sourire et si vous avez besoin de pleurer, vous pleurerez car une fois que votre émotion s’est libérée, délivrée, qu’elle s’est exprimée, vous trouvez la force de surmonter les obstacles. D’ailleurs, il n’y a même plus d’obstacles, c’est comme si vous étiez dans le sens du courant sur une eau tranquille qui vous guide vers le meilleur pour vous !

La Terre, notre merveilleuse planète, est toujours là pour nous. Aussi, lorsque nous tombons, nous tombons par terre, n’est-ce pas !?

Je vous invite à prendre le temps de vous allonger sur l’herbe, et de préférence sur la terre grumeleuse, fraîchement travaillée, ou dure et sèche, le ventre plaqué sur elle, votre oreille et votre joue sont collés à elle, vos paumes de mains tournées vers elle, vos narines la respirent. Nourrissez vos cellules de sa présence, de son odeur, de sa générosité, faites entrer notre merveilleuse planète dans vos cellules, fixez sa capacité à faire face aux changements, entendez son cœur qui bat, prenez le temps de la remercier pour sa fidélité, son courage, sa force, son attention envers vous ! Plantez-y les doigts et les orteils, laissez-vous portez par elle, elle vous guide, elle vous aime, elle vous chérit. Plongez dans le courant de la vie comme une racine et recueillez l’amour de la terre au plus profond de votre âme comme une étreinte qui vous magnifie. Vous aurez alors la certitude que vous pouvez avoir suffisamment confiance en elle pour continuer à avancer. Observez sa sagesse et vous amplifierez votre confiance en vous, et la rayonnerez tout autour de vous !

La force et le courage contribuent au bon fonctionnement de la confiance.

La force naît de la volonté du cœur. C’est la grâce qui nous pousse en avant à croire en nous. En rendant possible l’impossible, elle nous permet de prendre notre destinée en main. En fait à chaque tempête, elle nous enracine encore plus profondément. C’est ce qui nous permet de nous relever une fois que nous avons accueilli à terre nos chagrins, nos peurs et nos désespoirs, elle nous permet de sortir d’une vie tourmentée et nous engage sur le chemin de vie plus favorable pour nous.

Le courage, lui, c’est la force intérieure qui nous permet de nous rapprocher encore plus de nos rêves. J’ai bien écrit rêves et non pas fantasmes ! Avoir du courage, c’est avoir la force intérieure de vaincre nos démons intérieurs. Nous avons tous au plus profond de nous cette lumière de courage qui brille comme un trésor ; et c’est l’audace qui nous permet d’en extraire la merveilleuse lumière, comme un cadeau que nous nous offrons à nous-même pour rayonner cette énergie de l’âme qui agit !

Je vous souhaite de vivre lors de cette expérimentation cette connexion divine à la Terre, de découvrir cet espace qui vous permettra de retrouver vitalité et assurance pour votre vie future.

Prenez bien soin vous, vous le méritez !

 

Jenny Lloret
https://www.facebook.com/oreedessens/ https://www.facebook.com/jenny.lloret.1?fref=ts http://www.jennylloret.com/